La voiture autonome un danger pour les piétons ?

Par Marie 0

Les voitures autonomes peuvent-elle modifié le comportement des piétons ? C’est une question à laquelle un spécialiste de l’Université de Californie à Santa Cruz, a cherché à répondre.

La démocratisation des voitures autonomes pourrait être effective à partir de 2050 selon le cabinet de conseil McKinsey. Semcom, une entreprise suédoise conçoit actuellement un véhicule sur lequel apparaît un sourire à l’arrêt afin de lui montrer qu’il peut traverser en toute sécurité.

Un chercheur à l’université de Californie basée à Santa Cruz a approfondit ses recherches et pense que les piétons ne seront pas en insécurité par rapport à l’arrivée des voitures autonomes.

Une étude parue dernièrement dans le journal de la planification de l’éducation et de la recherche, explique que comme les voitures autonomes sont averses au risque, les passants ne devraient pas être empêchés de continuer leur marche.

Le piéton, un obstacle pour les voitures autonomes

Pour mener son étude et l’étayer, le professeur Adam Millard-Ball s’est basé sur la théorie des jeux. Il a commencé par faire une analyse des réactions entre les hommes et les voitures autonomes en travaillant précisément sur les intersections. Quand les piétons veulent traverser, ils font une évaluation pour ne pas faire se faire heurter par un automobiliste malveillant, insouciant ou qui n’arrive pas à stopper la voiture à temps, juge le spécialiste.

Mais si le véhicule sans conducteur s’arrête automatiquement quand le piéton passe, le risque ici serait que le piéton puisse profiter de cet instant pour s’imposer. Ainsi, les voitures autonomes seront freinées par les personnes sur les voies quand ils le voudront. Or cela pourrait défavoriser et limiter l’utilisation de cette nouvelle technologie. Sauf si cela impacte l’urbanisme des capitales et favoriser la création de plus de rues piétonnes qui pourraient s’opposer aux voies interdites aux piétons.

Mais l’arrivée des voitures autonomes donnera naissance à de nouvelles lois que les piétons devront respecter strictement afin de faciliter la cohabitation avec les automobiles autonomes. Une régulation qu’espèrent, les constructeurs automobiles.