Le Macbook Pro 2016, ne fait pas l’unanimité

Par Marie 0

Le dernier Macbook Pro d’Apple lancé le 27 octobre peine à séduire les fans et utilisateurs à cause de plusieurs défauts.

Prix élevé, connectique limitée, matériel soudé…Le nouveau Macbook Pro d’Apple, dévoilé le 27 octobre, est déjà sous le feu des critiques.

Alors que sa montre connectée n’a pas pu séduire, l’Apple Watch, la firme à la pomme essuie un autre échec avec son dernier Macbook Pro qui avait été annoncé lors d’une keynote le 27 octobre dernier. Mais celui-ci ne parvient pas à mettre tout le monde d’accord.

Le premier élément qui déçoit c’est le prix qui est très élevé et sur la toile on remarque des consommateurs qui critiquent les prix d’entrée de gamme qui ne cessent d’évoluer au fil des années. On se rappelle que la dernière série des Macbook pro étaient proposés à 1.449 euros pour un ordinateur de 13 pouces. Désormais pour la même taille, il faut dépenser 1.700 euros.

Baisse de la connectique

A part les prix qui déçoivent les consommateurs, il y a la connectique de la machine qui a été baissée. Désormais on aura plus droit à des prises USB, SD ou encore HDMI, car la firme de Cupertino a choisi de proposer que des prises USB-C, très peut démocratisées chez les utilisateurs. « Impossibilité de connecter un iPhone sur un Macbook Pro 2016 avec le matériel donné par Apple » souligne Romain Vitt, journaliste du site PhoneAndroid. Cela n’est possible qu’avec un adaptateur USB vers USB-C qu’il faut acheter encore car la marque de le fourni pas. Même constat pour les appareils qui fonctionnent avec des cartes SD ou un câble HDMI.

Progression vers la désuétude

Mais cela n’a pas empêché les professionnels du secteur de réagir par rapport au nouveau Macbook Pro. Ceux-ci disent qu’il n’est pas facile de démonter ou de modifier le Macbook Pro 2016. « il n’est pas facile de modifier ou encore convertir les composants car Apple a prit la décision de servir des vis maison, de souder la mémoire vive à la carte mère, de coller sérieusement la batterie au châssis et de se servir d’un SSD spécial » déplore Thomas Estimbre, journaliste pour le site web Presse-Citron.