Facebook propose Safety Check pour aider les utilisateurs à informer leurs proches quand ils sont en danger

Par Marie 0

Safety check est une fonctionnalité de Facebook qui est devenue populaire après les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. C’est en 2014 qu’elle fut créée pour permettre aux utilisateurs qui se trouvaient dans un espace dangereux d’avertir leurs proches ou leurs familles qu’ils n’ont rien.

Désormais, Facebook a facilité l’activation de la fonctionnalité qui marchera lorsque ses algorithmes signaleront une situation d’urgence. Cette fonctionnalité sera utilisée par les internautes. D’ailleurs, elle a été utilisée lors des manifestations qui ont éclaté à Charlotte en Caroline du Nord où elle a joué un rôle important.

D’après Facebook, Safety Check « permet aux usagers d’aider les gens et de leur permettre d’être en sécurité ».

Aller à l’essentiel

Cet outil a été conçu avec les mots clés utilisés par les internautes. L’outil s’active lorsqu’un sujet qui repose sur une situation de crise est partagée par plusieurs internautes.

Facebook demande aux personnes circonscrites dans la zone à risque de signaler à leur famille qu’ils ne sont pas en danger par SMS. Une fois qu’ils ont indiqué à leurs familles qu’ils sont en sécurité, ces personnes seront conduites à inviter leurs proches à faire de même.

Une mesure qui a été adoptée pour ne pas faire face aux critiques. Facebook a en fait été critiqué par les internautes à cause du lancement retardé du Safety Check au cours des attentats de Nice. D’autre part, la fonctionnalité n’avait pas été lancée après que des événements se soient produits dans certains pays occidentaux. Des critiques qui sont arrivées sur plusieurs réseaux sociaux.

Facebook cède face à la pression

Le réseau social avait répondu : « Nous croyons que les personnes témoins d’une situation devraient être plus actives en utilisant le Safety Check quand cela est important. » la finalité consisterait à ne pas perdre du temps. Facebook voudrait donc plus informer ses usagers au cas où des grandes crises se produisaient. Facebook a aussi lancé un outil d’entraide appelé Community Help, pour que les utilisateurs puissent proposer leur aide après un attentat terroriste ou encore des catastrophes. Il faut dire que le réseau social assiste quotidiennement ses utilisateurs et va participer à la sécurité sociale grâce des fonctionnalités performantes et actualisées.